Francais

Bienvenu sur le site de Ineke van der Valk

Ineke van der Valk est chercheuse, spécialisée dans la diversité ethnique, le racisme, l’extrémisme et l’islamophobie. Elle a étudié les sciences de l’éducation, de discours et les études ethniques. Elle a effectué sa thèse de doctorat à l’intersection des sciences sociales et de l’analyse du discours, sur une étude comparative de la représentation d’enjeux ethniques dans la politique aux Pays-Bas et en France dans les années quatre-vingt-dix, avec une attention particulière pour l’extrême droite: Difference, Deviance, Threat (Amsterdam, 2002). Auparavant, elle a notamment travaillé au service de recherche de la Maison Anne Frank. Elle a également mené des recherches à l’Université d’Amsterdam, où elle a participé en collaboration avec l’Université de Vienne à des projets internationaux en matière de racisme. Ses publications portent sur la radicalisation, l’extrémisme, le racisme, l’islamophobie, les droits de l’homme, la citoyenneté et l’intégration civile, le discours sur les minorités, l’histoire de migrants et l’enseignement et l’éducation. Elle a notamment écrit Harde Werkers, de geschiedenis van migranten langs Rijn & Lek (1945-1985) (Walburgpers & Meander 2009), sur l’histoire des immigrés au Pays-Bas.Elle est co-auteur des publications In en Uit Extreemrechts (2010) et Extreemrechts in Amsterdam (2011), deux ouvrages sur l’extrême-droit  du Monitor Racisme & Extremisme de la Maison Anne Frank/Université de Leiden, édité par Amsterdam University Press (AUP). Elle a publié differents livres, rapports et articles sur l’ islamophobie aux Pays-Bas. Elle a publié en Français, Anglais, Allemande et Néerlandais (voyez la liste de publications). Deus ouvrages en Francais:

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/quad_0987-1381_1998_num_36_1_1369

Islamophobie aux Pays-Bas, 2012
Depuis le 11 septembre 2001 – et surtout depuis le meurtre de Theo van Gogh –, tous les regards se sont tournés vers les musulmans et l’islam. Les propos sur Internet, les déclarations du PVV et les actes de violence contre les mosquées sont autant de marques d’islamophobie. La politique antidiscriminatoire des Pays-Bas est remise en cause maintenant que cette idéologie a pénétré l’arène du pouvoir politique. Comment se forment les représentations négatives concernant les musulmans ? Où se concentrent les actes de violence ? Les Pays-Bas sont-ils la ligne de front d’un choc des civilisations, comme le prétendent certains observateurs internationaux ? Ou s’agit-il d’un mécanisme d’exclusion ? Selon l’auteur, il faut prendre en compte le racisme, l’idéologie et la langue pour bien analyser et comprendre les revirements du climat politique. Ses recherches pour Islamophobie et discrimination ont été basées sur des données tirées de la littérature, sur l’analyse de documents et sur la collecte de données relatives à diverses formes de manifestation d’islamophobie.

Ce livre aborde une question très importante pour les Pays-Bas, mais encore remarquablement peu étudiée et décrite. Il offre une vue d’ensemble aussi sérieuse qu’accessible de la théorisation de l’islamophobie et un panorama à la fois exhaustif et actualisé de la situation actuelle aux Pays-Bas. Frank Bovenkerk, professeur d’Études de la radicalisation, IMES/Université d’Amsterdam.

Download  PDF du livre Islamophobie aux Pays-Bas ici Islamophobie et Discrimination francais